Les variétés de pomme de terre De l'île de la Noirmoutier

La pomme de terre primeur de l’Ile de Noirmoutier est la plus classique et la plus connue des productions du groupement des agriculteurs noirmoutrins.
Ramassée avant maturité, elle est la primeur des primeurs !

Retrouvez, ci-dessous, nos différentes variétés.

LA BONNOTTE

Ambassadrice actuelle de l’île, la pomme de terre Bonnotte de Noirmoutier est méconnue, son originalité fait son prestige et rend gourmands tous les gourmets !

Originaire de Barfleur, cette petite pomme de terre ronde s’est implantée sur l’île entre les deux guerres. Sa production avait été délaissée alors que la mécanisation débutait, car trop fragile et petite, la Bonnotte de Noirmoutier devait être ramassée à la main, ce qui n’était pas rentable. Depuis, elle a fait son grand retour dans nos assiettes !

 

  • Récolte : du 8 mai – 20 mai
  • Production annuelle : 100 t
  • Espace cultivé : 5 ha

La Bonnotte de Noirmoutier, variété de terroir par excellence, est ancrée dans la mémoire des noirmoutrins.

Variété connue pour son caractère historique, son histoire débute dans les années 1920-1930, où un cultivateur perspicace ramène dans ses bagages une nouvelle variété de pomme de terre de la région de Barfleur, dans la Manche. Elle fait ses premiers pas sur l’île sous les noms de « Bounotte », « Bonnette » ou encore « Bonnet ». Elle s’affirmera pourtant très vite sur l’île et à l’exportation sous le nom de « Bonnotte ».

Cependant, vers 1960, la Bonnotte de Noirmoutier disparaît avec l’arrivée de l’ère de la mécanisation. Trop fragile, elle ne peut qu’être plantée et ramassée à la main. C’est 35 ans plus tard que les cultivateurs de l’île de Noirmoutier, n’ayant jamais oublié celle qui est à l’origine de leur renommée, décident de la faire vivre de nouveau.  Pour réaliser son défi, la Coopérative Agricole de Noirmoutier s’est adressée à l’INRA de Brest, qui, dans ses laboratoires, a recrée de manière identique ce prestigieux tubercule du passé.

Les agriculteurs noirmoutrins ont pu ainsi, dès 1995, planter les semences de la Bonnotte et, comme dans le passé, la récolter à la main. C’est 1 an plus tard que la pépite d’or revient sur le marché. Elle fut déclarée la pomme de terre la plus chère du monde lors d’une vente aux enchères à Drouot.

Remise au goût du jour, elle s’offre une nouvelle jeunesse auprès des consommateurs enthousiasmés par son originalité. Elle est à présent considérée comme ambassadrice universelle du savoir-faire en primeur de l’île de Noirmoutier ! 

LA SIRTEMA

L’après-guerre marque la fin d’une époque de travaux à la main avec l’arrivée d’une nouvelle variété de pomme de terre primeur : la Sirtéma. Elle obtient d’ores et déjà un grand succès. Pomme de terre ronde à la chair blanche et au goût sucré, c’est la plus réputée des variétés actuellement cultivées sur l’île de Noirmoutier. Connue de tous les restaurants, elle enchante les tables dès le mois d’avril. Elle est en effet de consommation précoce.

 

  • Récolte : 1er avril – 20 juin
  • Production annuelle : 3,8 à 4 500 t
  • Espace cultivé : 180 à 220 ha

 

Aussi convoitée par les consommateurs que par les plus grands restaurateurs, elle fait la fierté de l’île de Noirmoutier. C’est la première variété récoltée dans le calendrier variétal, et donc la première que vous trouvez chaque année dans les étals.

LA IODÉA

Dans les cartons depuis de nombreuses années, la Iodéa, a su s’imposer grâce à ses qualités gustatives fondantes et au goût sucré.
Pomme de terre blanche elle a aussi une empreinte environnementale positive, en résistant naturellement à certains prédateurs.

  • Récolte : du 15 mai au 10 juin

LA LADY CHRIST’L

La Lady Christ’L, lancée en 2001, est une pomme de terre précoce de forme oblongue et à chair jaune et ferme, qui flatte le regard par une très belle robe lisse et dorée. La Lady Christ’l est une variété adaptée au terroir de Noirmoutier et possédant de véritables qualités culinaires reconnues.

  • Récolte : 5 mai – 31 juillet
  • Production annuelle : 4,5 à 5 500 t
  • Espace cultivé : 180 à 220 ha

Son goût exquis, tout en finesse, tient toutes ses promesses !