La fin des emballages plastiques d’origine fossile

Dans cette optique, la coopérative s’engage à diminuer ses emballages plastiques. Elle souhaite remplacer ces derniers par des sachets à base de matières végétales dont la cellulose. Un biopolymère, issu de matières végétales, transformé en ouates de cellulose qui devient un film transparent, très ressemblant des films plastiques, mais complètement bio-compostable

La coopérative s’engage ainsi à atteindre 80% d’emballages en matière végétale d’ici 2022.