Olivier Samson


Olivier Samson

Olivier Samson est un chef breton, pour qui la cuisine est une vocation et une vraie passion. Aujourd'hui à la tête du Restaurant La Gourmandière à Vannes, il aime favoriser les bons produits locaux et enchante toutes les papilles de sa région et d'ailleurs.

Le parcours d'Olivier Samson

Olivier est  né  en plein centre  Bretagne du côté de Loudéac ; rapidement il fait le choix de l’école hôtelière avec quelques  stages dont un déterminant pour sa carrière, celui du restaurant de  Patrick Jeffroy  avant de s’envolé en 1994  pour la Côte d’Azur et ses grands palaces du côté de Saint –Tropez. Il franchit rapidement les échelons hiérarchiques dans des cuisines de grande renommée en France et en Suisse : De 1995 à 1996, dans les restaurants deux étoiles au guide Michelin de Jean pierre Jacob, au Bateau Ivre de Courchevel et du Bourget du Lac. De 1997 à 2000 au « Rosalp » à Verbier sous les ordres de Roland Pierroz, 1 étoile Michelin et 19 au Gault et Millau De 2000 à 2003 , il rejoint la Grande Maison Pic d’Anne- Sophie Pic et ses 2 étoiles Michelin à Valence comme sous chef de cuisine avant de poser ses valises à Genève durant un peu plus de 6 ans  au Parc des Eaux Vives . En 2006, sa direction lui confie le poste de chef exécutif des cuisines, il aura pour challenge de conserver les deux étoiles Michelin acquises avec son prédécesseur, elles le seront  dix mois plus tard, mais cette fois- ci en solo au fourneau. En septembre 2009,  retour sur la Côte d’Azur, Jean Claude Delion, le propriétaire de la célèbre « Réserve de Beaulieu » sur Mer recrute Olivier. Il lui donne pour mission de  maintenir les deux étoiles acquises depuis quelques années déjà , elles sont maintenues et les quittera  en Avril 2011 pour enfin exercer sa passion de toujours  , mais cette fois ,  avec son épouse  à La Gourmandière. Le guide Michelin consacrera La Table d’Olivier, d’une étoile en Mars 2012…..

Olivier Samson et La Noirmoutier

Pour Olivier Samson, l'arrivée de la primeur de Noirmoutier fait écho à l'arrivée du printemps. Il la cuisine depuis une dizaine d'années et aime la primeur des primeurs rôtie au beurre salé, ou glacée dans un bouillon parfumé. Selon lui, la finesse de sa chair et sa sucrosité en font une pomme de terre unique, qu'il faut cuire avec délicatesse, il faut laisser monter la chaleur tranquillement pour arriver à un point de cuisson parfait.  La Noirmoutier pour Oliver c'est avant tout une histoire de famille... Issu d'une famille de paysans du centre de la Bretagne, la pomme de terre est toujours un plat de fête !

La Noirmoutier au menu d'Olivier Samson

Pendant la première quinzaine de mai, vous pourrez retrouver la pomme de terre primeur de Noirmoutier au menu de La Gourmandière à Vannes. La recette n'est pas encore dévoilée mais Olivier la cuisiner sûrement dans un fumet léger au laurier, bouillon d'ail des ours et escargots d'île de Groix.